Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 09 janvier 2013

Le Parisien

 

Aujourd'hui Le parisien consacre un article sur les irréductibles qui défendent Paris.

 

ferme de montsouris,dernière ferme de paris,carrière de port mahon,carrière du chemin de port mahon,carrière rue de la tombe issoire,collectif de port mahon et de la ferme de montsouris,collectif de port mahon

 

On notera que parmi ces "irréductibles", il n'y a ni le Ministre de la Culture, ni le Maire de Paris. C'est bien dommage.

 

Parisien 9 janvier 2013.jpg

jeudi, 25 octobre 2012

Les autres chantiers de la Soferim...

 

Lundi dernier, très tôt le matin, la Soferim a démoli une fresque historique de la célèbre cité d'artistes de la Ruche à Montparnasse qui a abrité notamment les ateliers de Chagall, Léger et Modigliani.

 

Le Parisien d'aujourd'hui revient sur cette affaire pour préciser que "le dossier de permis de construire [...] comporte bien une pièce explicite relative à la conservation du mur mitoyen avec la Ruche".

 

la ruche,soferim,collectif de port mahon,ferme de montsouris,ferme montsouris,dernière ferme de paris,carrière de port mahon,chemin de port mahon

 

Xénophon dans ses Mémorables disait : "Les actes ne sont-il pas des témoignages plus dignes de foi que les paroles ?"

mercredi, 24 octobre 2012

Les promesses n'engagent que ceux qui y ont la naïveté d'y croire


Le Parisien d'aujourd'hui dénonce les méthodes de la Soferim.

soferim,la ruche,ferme de montsouris,dernière ferme de paris,ferme montsouris,ferme tombe issoire,carrière port mahon,carrière du chemin de port mahon,carrière classée monument historique,carrière médiévale,ferme paris 14



Au moins on est averti sur ce qui se passerait avec la Ferme de Montsouris et avec la carrière classée, car le promoteur est le même...

lundi, 15 octobre 2012

Lorànt Deutsch pousse un "coup de gueule" sur la Ferme de Montsouris

 

Aujourd'hui sur RTL, Stéphane Bern, lors de son l'émission A la bonne heure, recevait Lorànt Deutsch.

 

 

lorant deutsch

 


Stéphane Bern lui a demandé s'il avait un "coup de gueule a pousser, il a répondu :

 

"Mon coup de gueule c'est qu'il n'y a rien eut à faire pour défendre la dernière ferme de Paris. C'est-à-dire la dernière trace de ruralité dans la cité qui est rue de la Tombe-Issoire. J'ai été voir, j'ai eu des rendez-vous avec tous les ministres, j'ai eu des rendez-vous avec le Maire de Paris. On ne peut rien y faire. Pourtant elle est sur un terrain sensible, parce qu'elle est au-dessus des Catacombes et des carrières de Montsouris. Ca va être détruit pour être remplacé par des logements, donc évidemment on a besoin de logements dans la Capitale, on sait qu'il y a des mal-logés, des sans-abris. Mais la ville est suffisamment grande pour envelopper ailleurs ces demandes-là et de conserver cette dernière ferme qui ressemble un peu à la ferme des Thénardier dans Les Misérables de Victor Hugo, après il n'y en aura plus. Avec Yannick Alléno, on avait un projet formidable, ça coûtait rien, lui il est donc chef étoilé au Meurice, il fait bouffer les plus riches du monde et il avait un projet de prendre à son compte le fait de la réhabiliter complètement."

 

On peut l'écouter (à partir de la 48e minute) sur : http://www.rtl.fr/emission/a-la-bonne-heure/ecouter/a-la-...

lundi, 17 septembre 2012

Article du Parisien aujourd'hui

 

Parisien du 17 septembre 2012.jpg

 

mercredi, 11 juillet 2012

Voeu au Conseil de Paris

 

Hier, au Conseil de Paris, la majorité municipale a proposé le voeu déjà voté lors du dernier Conseil d'arrondissement (voir la note précédente). Il a été adopté à l'unanimité.

René Dutrey a salué "ce revirement de la Mairie du 14e".

Marie-Claire Carrère-Gée a présenté un voeu quasiment identique, demandant toutefois en plus que ce site soit enfin efficacement protégé au PLU (Plan Local d'Urbanisme). Ce dernier voeu a été repoussé par la majorité.

Les échanges qui ont duré une dizaine de minutes peuvent se voir sur le site de l'Hôtel de Ville (à partir de 6 heures et 18 minutes) :

http://event.paris.fr/Datas4/conseil/61822_4ffb172f0c9ba/

mardi, 03 juillet 2012

Conseil d'arrondissement d'hier

 

Le voeu suivant a été voté à l'unanimité :

« le Conseil d'arrondissement émet le voeu que la Ville refuse les démolitions du 26, rue de la Tombe-Issoire et 15-17, villa Saint-Jacques, et engage les procédures et démarches nécessaires pour la préservation du site dans toutes ses composantes, en veillant à l'aménagement de la grange, de logements et d'équipements sociaux. »

mercredi, 27 juin 2012

Conseil d'arrondissement du lundi 2 juillet

 

Le dossier de la ferme et de la carrière va être débattu au prochain conseil d'arrondissement.

 

Les élus EELV, Modem, PCF et UMP y proposeront des voeux pour que ce site soit enfin préservé.

 

Ce conseil, très important pour nous, se tiendra à la Mairie du 14e (2, place Ferdinand Brunot, M° Mouton-Duvernet) le lundi 2 juillet.

Il commencera à 19h, mais le voeu sera bien sûr discuté plus tard dans la soirée.

mardi, 05 juin 2012

Assemblée générale

 

Le samedi 23 juin 2012

à 14 h 30

au dancing de La Coupole

(102, boulevard du Montparnasse, Paris 14e, M° Vavin)

(au sous-sol de l'établissement, entrée par la brasserie)

se tiendra

l'assemblée générale

du Collectif de Port-Mahon.

lundi, 28 mai 2012

Chronologie (suite)

 

- 04/02/09, le Conseil d'Etat confirme le jugement en appel du 18/10/07 qui était en notre faveur.

- 13/07/10, le Directeur général des patrimoines, Philippe Bélaval,  refuse une demande d'autorisation de travaux du promoteur.

- 27/04/11, la Mairie de Paris octroie 3 permis de démolir (PD07501406V0027, PD07501406V0028 et PD07501406V0029) au promoteur.

- 13/05/11, le Ministère de la Culture délivre au promoteur une autorisation de travaux sur la carrière souterraine.

- 13/07/11, le juge des référés nous donne raison en suspendant l'autorisation de travaux.

- D'octobre 2011 à février 2012, le promoteur démolit des bâtiments dont la Maison des Vachers.

- 03/02/12, la Commission du Vieux Paris demande la "conservation de l'immeuble situé au 26, rue de la Tombe-Issoire, précédemment exprimée en 1995, 1999 et 2004. D'autre part, elle souhaite que soit étudiée la présence éventuelle d'un aqueduc historique sur le site."

- 11/05/12, le Tribunal administratif annule, à notre demande, l'autorisation de travaux du 13/05/11.

 

 

dimanche, 27 mai 2012

Radio XP

 

Hier, pendant une heure, sur Radio XP, Jean-Paul Leroy qui fut président de la Coordination pour la sauvegarde de la carrière de Port-Mahon en 1992 et Thomas Dufresne, actuel président du Collectif de Port-Mahon et de la Ferme de Montsouris ont retracé les 20 années de combat pour préserver ce patrimoine unique à Paris.

Europe Ecologie les Verts dans la 11e circonscription

 

Célia Blauel et René Dutrey, candidats d'Europe Ecologie les Verts dans la 11e circonscription de Paris, organisent une soirée publique intitulée : "Sauver la ferme de la Tombe-Issoire et la carrière Port-Mahon".

 

collectif de port mahon,carrière de port mahon,carrières de port mahon,carrière du chemin de port mahon,ferme de la tombe issoire,ferme de montsouris,dernière ferme de paris

 

Le Collectif de Port-Mahon y présentera son combat.

Rendez-vous, le mercredi 30 mai, de 19h30 à 22h30, au Caprice Café (12, avenue Jean Moulin, M° Alésia).

jeudi, 24 mai 2012

Le Nouvel Observateur

 

Dans le supplément Paris Ile-de-France d'aujourd'hui du Nouvel Observateur :

 

Nouvel obs.jpg

Le Monde

 

Le Monde du lundi 14 mai annonce notre victoire au tribunal.

 

Le Monde.jpeg

Le parisien

 

Le samedi 12 mai, Le parisien a consacré un grand article à notre victoire juridique :

 

Le parisien.jpg

Le Front de gauche dans la 11e circonscription de Paris

 

Ce soir, le Collectif a été invité à tenir un stand au meeting de Dominique Nogarès, candidate du Front de gauche dans la 11e circonscription de Paris.


Le Collectif a en effet décidé de soutenir tous les candidats aux élections législatives, de gauche comme de droite, qui sont pour la préservation et la restauration de tout le site, pour son aménagement dans l'intérêt général et pour le respect de la loi sur les monuments historiques.

Rendez-vous au gymnase Mouchotte (31, rue du Commandant Mouchotte 75014) à 19 h.

vendredi, 11 mai 2012

Le Collectif a gagné

 

Aujourd'hui, le jugement du Tribunal Administratif vient de tomber.

La Juge, Madame Merlin-Desmartis, a donné raison à notre Collectif.

L'autorisation de travaux délivrée par le Ministère de la Culture a été annulée.

C'est un désaveux pour l'ancien Ministre de la Culture.

La décision peut se télécharger sur le site du Tribunal : http://paris.tribunal-administratif.fr/media/document/TA_....

Quel dommage que la Mairie ait autorisé la démolition de plusieurs bâtiments en ce début d'année. Ces démolitions sont irréparables...

mercredi, 18 avril 2012

Télévision allemande

 

La semaine dernière, sur DW (Deutsche Welle), l'équivalent allemand de TV5, un reportage a été diffusé sur le combat pour la défense de ce site.

Il peut se voir sur YouTube à l'adresse :

http://www.youtube.com/watch?v=iOydmTOi0jI

Une fois le reportage tourné, les journalistes allemands nous ont expliqué qu'à leur grand étonnement, lorsqu'ils ont interrogé les habitants du 14e dans la rue, ils n'en ont trouvé aucun qui soit pour le projet du promoteur... Sans commentaire.

vendredi, 13 avril 2012

L'audience du tribunal


Hier, s'est tenue au Tribunal Administratif l'audience concernant l'autorisation de travaux qui a été délivrée en mai dernier au promoteur. Cette autorisation lui permet d'ériger des fondations modernes dans le Monument Historique souterrain, préalable à toute construction à la surface.


Le rapporteur public du tribunal a demandé à ce que cette autorisation soit annulée.


Dans quelques jours la Juge du tribunal, Madame Merlin-Desmartis, annoncera son jugement.

 

vendredi, 30 mars 2012

Les fermes urbaines aujourd'hui


L'ONU recommande de réimplanter dans les villes des fermes, comme cela commence tout juste à se faire aux Etats-Unis, au Canada, aux Pays-Bas, en Espagne et en France.


L'homme moderne redécouvre l'intéret de ces fermes de ville qui étaient si nombreuses au 19e siècle (plus de 500 fermes à Paris).


Ce type d'exploitation permet de réduire la pollution, de réduire les intermédiaires et donc les coûts, de mettre en contact direct le producteur et le consommateur, d'organiser des ateliers pédagogiques dans la ville, d'entretenir des espaces verts dans la ville, etc.

Au 26-30, rue de la Tombe-Issoire, il y a l'opportunité d'implanter dans Paris la première ferme urbaine moderne. Elle aurait un rôle expérimental et pédagogique.


Au lieu de cela les pouvoirs publics préfèrent défigurer ce site, dans le seul intérêt spéculatif d'un promoteur immobilier.