Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 23 juin 2013

France Bleu

 

France bleu.jpg

 

Ce matin, France Bleu a diffusé un entretien avec le président du Collectif de Port-Mahon et de la Ferme de Montsouris, Thomas Dufresne.

jeudi, 06 juin 2013

Fête des 400 ans de l'aqueduc Medicis

 

Le dimanche 9 juin, nous serons présents à cette fête (42, avenue Reille), pour vous y rencontrer.

 

feteaqueduc_juin2013_cdqMD_L.jpeg

 

De nombreux stands associatifs seront présents et de nombreuses activités seront proposées :
visites guidées gratuites pour la visite des vestiges de l’aqueduc Médicis jusqu’à la maison du Fontainier, démonstrations d’astronomie par l’association d’astronomie du parc Montsouris, guinguette avec orchestre, balades en poney, promenades avec le petit train bleu de Another Paris, acrobaties par les enfants de l’école du cirque, lectures, performances artistiques, jeux.
Une restauration sur place avec « le Camion qui fume », un stand de crêpes et une buvette vous attendent.

vendredi, 03 mai 2013

Sur RTL, Lorànt Deutsch

 

Hier, Lorànt Deutsch sur RTL a répondu à une question de Macha Méril.

Macha Méril : « Le ministère de la Culture aurait-il dû s'abstenir d'accorder un permis de construire sur le terrain de la ferme Montsouris ? »

Lorànt Deutsch : « Je suis assez content, parce que ça fait 20 ans qu'on se défend et qu'on se bat avec une association, pour protéger la dernière trace de ruralité dans Paris, c'est rue de la Tombe-Issoire, la dernière ferme. Il faut savoir que pendant l'Occupation, c'était le dernier endroit où l'on pouvait trouver du lait dans Paris. C'est une ferme qui date du XIXe qui rappelle celle de Montfermeil de Victor Hugo dans Les Misérables. A tout instant, on a l'impression qu'il va y avoir un des Thénardier qui va jaillir de la porte cochère. Et il y a un projet de construction, de construire des bâtiments neufs, des logements neufs. C'est évidemment par appât du gain, qu'il y a une société immobilière qui veut détruire cette ferme. Ils en ont déjà détruit la moitié. Heureusement notre ministre de la Culture Aurélie Filippetti a repris le dossier. Elle avait avalisé la destruction et le projet et on l'a alertée, on l'a mise en garde et elle a repris le dossier. Donc c'est pour l'instant suspendu. Donc, il reste un espoir... »

Cette intervention peut s'écouter sur le site internet de RTL de 41' 27" à 42' 30".

mercredi, 27 mars 2013

Lorànt Deutsch dans Le Parisien

 

Aujourd'hui, dans Le Parisien, Lorànt Deutsch dénonce ce qui est en train de se faire au 26, rue de la Tombe-Issoire, avec l'assentiment du Ministère de la Culture.

 

Parisien mars 2013 b.JPG

 

Parisien mars 2013 a (3).JPG

 

Sur le terrain, le promoteur continue ses travaux...

Cliquer ici pour signer la pétition.

mardi, 26 mars 2013

Le promoteur prend-il vraiment soin du Monument Historique ?

 

Ce matin, alertés par les voisins inquiets de cette manoeuvre, nous avons pu constater que le promoteur faisait entrer sur le chantier des engins lourds. Ici sur les photos, on voit un camion plein de fuel pénétrer sur le site.

 

ferme montsouris,ferme de montsouris,dernière ferme de paris,carrières port mahon,carrières du chemin de port mahon,carrières classées à paris

 

ferme montsouris,ferme de montsouris,dernière ferme de paris,carrières port mahon,carrières du chemin de port mahon,carrières classées à paris

 

ferme montsouris,ferme de montsouris,dernière ferme de paris,carrières port mahon,carrières du chemin de port mahon,carrières classées à paris

 

Bien entendu, lorsqu'une carrière est vraiment en mauvais état et qu'on ne veut pas qu'elle s'abime, il est strictement interdit de rouler dessus avec un camion, ni même d'ailleurs avec une simple voiture. C'est le cas dans plusieurs endroits de Paris. Ainsi par exemple non loin de là, au 83, rue de la Tombe-Issoire, il est interdit, depuis des dizaines d'années, de pénétrer avec une voiture, la carrière étant en mauvais état. C'est le cas également pour la forêt de l'Hautil dans les Yvelines, etc.

Ces photographies sont la preuve que le promoteur ne se soucie pas réellement de la préservation de la carrière, mais qu'il veut à tous prix faire avancer son projet immobilier.

20 minutes

 

Aujourd'hui, 20 minutes consacre un article aux derniers événements.

 

20 minutes.jpg

lundi, 25 mars 2013

La Soferim a commencé son chantier aujourd'hui

 

Cet après-midi, la Soferim a débuté son chantier.

Il semble que cette dernière soit très pressée de réaliser certains travaux avant la tenue du référé, le 2 avril prochain.

On s'étonnera du fait que cette intervention, lourde, sur le sous-sol ne soit pas précédée d'un référé préventif, comme cela se fait normalement avant tout chantier.

Le Conseil de Paris demande le classement de la Ferme de Montsouris

 

Il y a quelques minutes, Marie-Claire Carrère-Gée (UMP) proposait un voeu, au Conseil de Paris, dont voici l'intégralité :

 

carrière classée monument historique,carrière port mahon,carrière chemin de port mahon,dernière ferme de paris,ferme de montsouris,ferme tiombe issoire

 

"Le combat engagé depuis 20 ans par les défenseurs du patrimoine parisien pour sauvegarder la dernière ferme de Paris, la Ferme Montsouris et la carrière médiévale de Port-Mahon face à la volonté d’un promoteur d’y réaliser une opération immobilière nous mobilise une nouvelle fois.

Une nouvelle autorisation de travaux a été accordée au promoteur par la ministre de la Culture, Aurélie Filipetti.

Et cela alors que toutes les autorisations précédentes ont été annulées par la justice (plus de 15 décisions de justice, toutes dans le même sens) et que le juge doit encore se prononcer sur le fond sur la dernière autorisation de travaux !

Le fait que la ministre accorde une nouvelle autorisation de travaux alors que la dernière n’a pas encore été définitivement annulée sur le fond  en dit d’ailleurs long sur l’espoir du ministère de gagner la procédure précédente…

Une nouvelle fois, le promoteur  poursuit sa stratégie : qualifier de « restauration » des carrières ce qui n’est que le fondement à un projet immobilier au dessus de carrières protégées au titre de la législation sur les Monuments historiques.

Naturellement, le Collectif engagera une procédure en référé contre cette nouvelle autorisation de travaux.

Sur proposition de Marie-Claire CARRERE-GEE et des élus UMPPA, le Conseil de Paris émet le vœu :

-que le Maire du 14e arrondissement et le Maire de Paris fassent connaître, par tout moyen utile, au ministère de la Culture leur opposition à la nouvelle autorisation de travaux ;

-que la Ville de Paris, qui est un tiers intéressé au sens de la législation sur les Monuments historiques, demande le classement de la Ferme Montsouris comme Monument Historique ;

-qu’une modification du PLU soit engagée en vue de déclarer l’inconstructibilité du site."

 

Ce voeu a été voté (28 pour et 26 contre), grâce notamment au soutient des Centristes, du Parti Communiste et d'EELV.

Il peut se voir sur le site de la Mairie de Paris à partir de 3 heures et 45 minutes.

samedi, 23 mars 2013

La pétition recueille 3 500 signatures

 

Hier, la pétition du Conseil de quartier Montsouris-Dareau a recueilli sa 3 500e signature.

 

carrières de port-mahon,carrières du chemin de port-mahon,carrières rue de la tombe issoire,ferme de montsouris,dernière ferme de paris

jeudi, 21 mars 2013

14eme ensemble

 

Un entretien avec Thomas Dufresne, président du Collectif, dans la revue 14eme ensemble :

 

ferme de montsouris,dernière ferme de paris,carrière de port mahon,carrière du chemin de port mahon

mercredi, 20 mars 2013

Le référé

 

Nous venons d'apprendre que le référé suspension se tiendra le 2 avril à 14 heures au tribunal Administratif (7, rue de Jouy, 4e, M° Pont Marie ou Saint-Paul).

Notre Collectif y attaque l'autorisation de travaux, du 21 décembre dernier, délivrée par la Ministre de la Culture.

vendredi, 08 mars 2013

Lorànt Deutsch dans L'Express

 

Dans L'Express du 7 mars, Lorànt Deutsch est revenu sur l'autorisation qui vient d'être donnée au promoteur :

"Le repas est déjà bien avancé lorsqu'un étudiant à barbichette fait soudain son entrée : c'est Lorànt Deutsch, dont le Métronome (Michel Lafon) a dépassé le 1,2 million d'exemplaires vendus, toutes éditions confondues ! L'amoureux de Paris se désole que la ferme Montsouris, ancienne vacherie du xixe siècle, rue de la Tombe-Issoire, dans le xive arrondissement, soit promise à la destruction, après feu vert de la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti."

mercredi, 13 février 2013

Anne Hidalgo

 

Dans le journal Paris Montmartre du 1er trilmestre 2013, Anne Hidalgo a déclaré :

"Concernant la Ferme Montsouris, nous sommes au côtés des associations pour préserver la ferme Montsouris et nous serons très attentifs à son devenir."

 

ferme montsouris,anne hidalgo,ferme tombe issoire,ferme rue tombe issoire,dernière ferme de paris,dernière ferme paris

 

Nous aimerions que cette déclaration soit suivie d'un acte politique.

dimanche, 03 février 2013

Lorànt Deutsch sur France 2

 

Hier, au Journal Télévisé de 20 heures sur France 2, Lorànt Deutsch a dénoncé le scandale de la Ferme de Montsouris.

Son intervention peut se voir sur le site de France 2 (http://www.france2.fr/jt/20h/ à partir de 34' 48") :

 

« C'était la dernière trace de ruralité dans Paris. Ici, un chantier du 14e arrondissement, où s'érigeait la dernière ferme de la capitale. Le bâtiment qu'est tombé c'est celui-ci, tout le terrain de l'ancienne ferme Montsouris, ils ont déjà saccagé tous les arbres. Un lieu parmi tous ceux qu'il a découvert depuis 20 ans en arpentant les rues. Cette ferme je m'y suis attaché et de voir aujourd'hui qu'elle va être démolie, qu'elle va être complètement dénaturée, qu'on va en faire quelque chose d'autre. C'est une histoire qui se termine mal. »

 

ferme de montsouris,ferme tombe issoire,lorànt deutsch,dernière ferme de paris,dernière ferme paris

 

Certes, en mai 2012 nous avons gagné le procès, l'autorisation de travaux a été annulée.

Mais la nouvelle Ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, à peine installée, a fait appel en justice contre nous, afin de sauver non pas ce patrimoine, mais... le projet de destruction du promoteur.

mercredi, 09 janvier 2013

Le Parisien

 

Aujourd'hui Le parisien consacre un article sur les irréductibles qui défendent Paris.

 

ferme de montsouris,dernière ferme de paris,carrière de port mahon,carrière du chemin de port mahon,carrière rue de la tombe issoire,collectif de port mahon et de la ferme de montsouris,collectif de port mahon

 

On notera que parmi ces "irréductibles", il n'y a ni le Ministre de la Culture, ni le Maire de Paris. C'est bien dommage.

 

Parisien 9 janvier 2013.jpg

jeudi, 25 octobre 2012

Les autres chantiers de la Soferim...

 

Lundi dernier, très tôt le matin, la Soferim a démoli une fresque historique de la célèbre cité d'artistes de la Ruche à Montparnasse qui a abrité notamment les ateliers de Chagall, Léger et Modigliani.

 

Le Parisien d'aujourd'hui revient sur cette affaire pour préciser que "le dossier de permis de construire [...] comporte bien une pièce explicite relative à la conservation du mur mitoyen avec la Ruche".

 

la ruche,soferim,collectif de port mahon,ferme de montsouris,ferme montsouris,dernière ferme de paris,carrière de port mahon,chemin de port mahon

 

Xénophon dans ses Mémorables disait : "Les actes ne sont-il pas des témoignages plus dignes de foi que les paroles ?"

mercredi, 24 octobre 2012

Les promesses n'engagent que ceux qui y ont la naïveté d'y croire


Le Parisien d'aujourd'hui dénonce les méthodes de la Soferim.

soferim,la ruche,ferme de montsouris,dernière ferme de paris,ferme montsouris,ferme tombe issoire,carrière port mahon,carrière du chemin de port mahon,carrière classée monument historique,carrière médiévale,ferme paris 14



Au moins on est averti sur ce qui se passerait avec la Ferme de Montsouris et avec la carrière classée, car le promoteur est le même...

lundi, 15 octobre 2012

Lorànt Deutsch pousse un "coup de gueule" sur la Ferme de Montsouris

 

Aujourd'hui sur RTL, Stéphane Bern, lors de son l'émission A la bonne heure, recevait Lorànt Deutsch.

 

 

lorant deutsch

 


Stéphane Bern lui a demandé s'il avait un "coup de gueule a pousser, il a répondu :

 

"Mon coup de gueule c'est qu'il n'y a rien eut à faire pour défendre la dernière ferme de Paris. C'est-à-dire la dernière trace de ruralité dans la cité qui est rue de la Tombe-Issoire. J'ai été voir, j'ai eu des rendez-vous avec tous les ministres, j'ai eu des rendez-vous avec le Maire de Paris. On ne peut rien y faire. Pourtant elle est sur un terrain sensible, parce qu'elle est au-dessus des Catacombes et des carrières de Montsouris. Ca va être détruit pour être remplacé par des logements, donc évidemment on a besoin de logements dans la Capitale, on sait qu'il y a des mal-logés, des sans-abris. Mais la ville est suffisamment grande pour envelopper ailleurs ces demandes-là et de conserver cette dernière ferme qui ressemble un peu à la ferme des Thénardier dans Les Misérables de Victor Hugo, après il n'y en aura plus. Avec Yannick Alléno, on avait un projet formidable, ça coûtait rien, lui il est donc chef étoilé au Meurice, il fait bouffer les plus riches du monde et il avait un projet de prendre à son compte le fait de la réhabiliter complètement."

 

On peut l'écouter (à partir de la 48e minute) sur : http://www.rtl.fr/emission/a-la-bonne-heure/ecouter/a-la-...

mardi, 03 juillet 2012

Conseil d'arrondissement d'hier

 

Le voeu suivant a été voté à l'unanimité :

« le Conseil d'arrondissement émet le voeu que la Ville refuse les démolitions du 26, rue de la Tombe-Issoire et 15-17, villa Saint-Jacques, et engage les procédures et démarches nécessaires pour la préservation du site dans toutes ses composantes, en veillant à l'aménagement de la grange, de logements et d'équipements sociaux. »

mercredi, 27 juin 2012

Conseil d'arrondissement du lundi 2 juillet

 

Le dossier de la ferme et de la carrière va être débattu au prochain conseil d'arrondissement.

 

Les élus EELV, Modem, PCF et UMP y proposeront des voeux pour que ce site soit enfin préservé.

 

Ce conseil, très important pour nous, se tiendra à la Mairie du 14e (2, place Ferdinand Brunot, M° Mouton-Duvernet) le lundi 2 juillet.

Il commencera à 19h, mais le voeu sera bien sûr discuté plus tard dans la soirée.