Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 01 janvier 2012

Le Collectif grossit

 

Vous êtes de plus en plus nombreux à adhérer au Collectif.

Au mois de décembre nous avons battu un record de fréquentation de ce blog, avec 2 115 visiteurs uniques.

ferme de montsouris,ferme montsouris,carrière port mahon,carrière du chemin de port mahon,collectif de port mahon,collectif port mahon

Merci à tous de votre soutien.

jeudi, 14 juillet 2011

L'autorisation de travaux est suspendue

 

Hier, le Tribunal administratif de Paris a suspendu l'autorisation de travaux.

 

L'ordonnance complète peut se lire ici.

lundi, 11 juillet 2011

Pique-nique

 

Comme chaque année, le Collectif vous propose un pique-nique :

le mercredi 13 juillet 2011

à 19 heures

sur la grande pelouse du parc Montsouris

(celle qui se trouve en face de l'entrée avenue René Coty),

près du grand arbre au feuillage brun-rouge.

 

IMG_1793.JPG

 

Ce pique-nique est ouvert à tous, chacun apportant quelques victuailles.

 

vendredi, 18 mars 2011

La Ferme de Montsouris sur Arte

 

Le 9 mars dernier, l'émission Global Mag a diffusé un reportage  consacré à "la dernière ferme parisienne" : la Ferme de Montsouris.

 

 

ferme montsouris,ferme de montsouris,ferme tombe issoire,collectif de port mahon,tombe issoire

 

http://global.arte.tv/fr/2011/03/09/sommaire-du-mercredi-...

 

mercredi, 02 février 2011

La projection du documentaire à La Coupole

 

La conférence de dimanche, avec la projection du film : La Dernière ferme de Paris, a été un succès, puique 125 personnes sont venues y assister. Le dancing de La Coupole, pourtant vaste, était comble.

 

Cette affluence montre l'intérêt des Parisiens pour la préservation de ce site.  Beaucoup de questions ont été posées. Une chanteuse a ponctué la conférence de musiques des 18e et 19e siècles.

 

Deux hommes politiques étaient présents, Paul Roussier du Parti communiste et Jean-Paul Millet du Parti socialiste. Ce dernier, adjoint à l'urbanisme à la Mairie du 14e, a tenu à intervenir pour dire qu'à son avis le terrain était constructible. La salle l'a hué et il a quitté aussitôt la réunion.

 

Quant à nous, nous pensons que du fait du classement de tout le sol, le terrain est de fait inconstructible. Rappelons que le Conseil d'Etat, par deux fois, a confirmé cela. S'il était possible de construire quoi que ce soit sur ce terrain, depuis plus de 20 ans que deux promoteurs s'y acharnent, ils auraient sans doute édifié quelque chose.

 

Il est temps que certains responsables cessent de donner de faux espoirs au promoteur. Heureusement, il y a aujourd'hui une grande majorité de responsables  politiques  clairement pour la sauvegarde et la restauration de tout le site (26-30, rue de la Tombe-Issoire et 15-17, villa Saint-jacques). Il reste à convaincre les quelques derniers alliés politiques du promoteur...

 

dimanche, 02 janvier 2011

Conférence et projection d'un film exclusif - Dimanche 30 janvier

 

Un événement à ne pas manquer :

 

Sans titre-1 copier.jpg

Cliquez ici pour télécharger cette affiche.

 

lundi, 11 octobre 2010

Le Point

 

Ce 7 octobre, Le Point a publié un grand article de 2 pages sur la Ferme de Montsouris. Il résume bien le dossier.

 


Article Le Point 2010 Port Mahon.JPG
Article Le Point 2010 Port Maho1.JPG

samedi, 21 août 2010

La Soferim a arrêté provisoirement ses travaux

 

Le 16 août au soir, les travaux ont été arrêtés.

Ils ont donc été réalisés entre le 9 août et le 16 août.

Ils ont été menés par Arcadis (ex-Simecsol) et par Botte.

Espérons qu'ils ont eu une prime pour avoir travaillé pendant la trève estivale.

 

mardi, 17 février 2009

Aujourd'hui dans Le Parisien

 

Parisien du 17 février 2009.JPG

dimanche, 15 février 2009

La justice donne définitivement raison au Collectif

 

Le 4 février 2009, le Conseil d'Etat a refusé la demande de pourvoi du promoteur. Ce dernier demandait l'annulation du jugement du 18 octobre 2007.

 

L'intégralité de cette décision du Conseil d'Etat peut se lire en format PDF en cliquant ici.

 

IMG_3590recadrée.jpg

 

Ce pourvoi était le dernier espoir pour le promoteur d'obtenir une autorisation d'implanter des fondations dans le sous-sol classé Monument Historique et donc son dernier espoir de réaliser une opération immobilière.

 

Cette victoire clôt 6 années de procès.