Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 11 décembre 2013

Conflit d'intérêt ?

 

En octobre 2011, le journal Monts 14, qui défend le patrimoine parisien, a publié un long article en réponse au nôtre. Cet article affirme que le projet immobilier actuel du promoteur, au 26, rue de la Tombe-Issoire, est exemplaire et préserve le patrimoine.

Le texte est signé d'une des principales personnalités du journal : Maurice Culot.

 

Dans le dernier Monts 14 (n°46 de janvier 2014), le journal prend à nouveau position pour le promoteur.

L'un des articles est cette fois signé de Christine Phal.

 

Or ce même promoteur réalise actuellement une opération de spéculation immobilière à Asnières-sur-Seine. L'architecte de cette opération est... Maurice Culot (comme on peut le vérifier sur le site de la ville : http://www.asnieres-sur-seine.fr/Amenagement-urbain/La-Ba...).

Quant à la directrice de communication du promoteur, comment s'appelle-t-elle ? Christine Phal (on peut s'en assurer en consultant le site de ce dernier : http://www.soferim.com/spip.php?rubrique33).

 

Tout un chacun est libre, bien entendu, de défendre l'opinion qu'il veut.

En revanche lorsqu'un architecte rédige un article pour vanter les mérites de son patron ou de son futur patron, lorsqu'une directrice de la communication vante les mérites de ce même patron, nous pensons qu'il serait plus déontologique d'annoncer la couleur.

Monts 14 aurait pu simplement ajouter, au bas de ces articles, la mention : « publicité »...

mardi, 10 décembre 2013

Conseil d'arrondissement

 

Hier soir, s'est tenu le Conseil d'arrondissement.

Paul Roussier (PCF) et Célia Blauel (EELV) ont demandé au Maire du 14e quelles suites avaient été données au voeu voté au dernier Conseil de Paris.

Ce voeu, voté à l'unanimité, décide :

  • " que le Maire du 14e arrondissement et le Maire de Paris fasse connaître, par tout moyen utile, au ministère de la Culture leur opposition à la nouvelle autorisation de travaux ;
  • que la Ville de Paris, qui est un tiers intéressé au sens de la législation sur les Monuments historiques, demande le classement de la Ferme Montsouris comme Monument Historique ;
  • qu'une modification du PLU soit engagée en vue de déclarer l'inconstructibilité du site ;
  • que la Mairie de Paris engage le rachat de la globalité du site et des carrières afin d'y réaliser un projet global de restauration et de valorisation du site, intégrant la réalisation d'une opération de logement social, la préservation de l'espace vert dans la cour, la réalisation d'une ferme dédiée à l'agriculture urbaine ouverte sur le quartier et la protection de la carrière de Port Mahon ;
  • que la réalisation de ce projet soit fait en concertation avec toutes les parties prenantes. "

Célia Blauel et Paul Roussier ont demandé enfin où en était la demande de fouilles préventives.

Pascal Cherki, le Maire du 14e, n'a donné aucune réponse précise à ses différents points.

samedi, 07 décembre 2013

Lundi 9 décembre, Conseil d'arrondissement

 

Célia Blauel (EELV) et Paul Roussier (PCF) poseront, au prochain Conseil d'arrondissement, une question au Maire du 14e, à propos de cette affaire.

L'ordre du jour est téléchargeable sur le site de la Mairie du 14e.

Notre manifestation

 

Aujourd'hui, Le Parisien annonçait notre réunion :

 

ferme de montsouris, ferme montsouris, ferme tombe issoire, derniere ferme paris, carrieres port mahon, carrieres chemin port mahon, carrieres classees paris

 

Plusieurs responsables politiques se sont joints à nous : Célia Blauel (EELV), Marie-Claire Carrère-Gée (UMP), Chantal Merchadou (UDI), Paul Roussier (PCF) et Frédéric Vuillod (indépendant).

Carine Petit (PS), pourtant invitée, ne s'est pas déplacée.

jeudi, 05 décembre 2013

Notre réunion de samedi prochain

 

N'oubliez pas que nous nous réunissons samedi prochain à 11h devant le 15, villa Saint-Jacques, pour fêter et rappeler les engagement de l'Hôtel de Ville du 13 novembre dernier pour que :

 

  • il y ait des fouilles préventives avant tout travaux du promoteur ;
  • soit classé Monument Historique tout le site ;
  • soient demandées la suspension, en attendant que la justice se prononce, des autorisations de travaux ;
  • soit refusé l'actuelle demande de permis de démolir.

 

Plusieurs personnalités nous ont confirmé leur venue.

 

ferme de montsouris, ferme montsouris, ferme tombe issoire, derniere ferme paris, carrieres port mahon, carrieres chemin port mahon, carrieres classees paris

 

Alors à samedi...

vendredi, 29 novembre 2013

Patrimoine-Environnement

 

Hier, le site Internet de Patrimoine-Environnement (LUR-FNASSM) a publié un texte sur notre dossier.

Il peut se lire ici.

dimanche, 24 novembre 2013

La Voix du 14e

 

Aujourd'hui, la Voix du 14e a publié un article qui défend le projet de ferme urbaine des Verts.

On y lit notamment que le projet actuel de la Mairie "cache en réalité l’abandon à la promotion immobilière du site historique de la Ferme de la Tombe Issoire et de la carrière de Port Mahon."

lundi, 18 novembre 2013

Le samedi 7 décembre

 

Le samedi 7 décembre à 11 heures, nous nous réunirons devant le 15, villa Saint-Jacques.

Il s'agit de fêter et de rappeler l'engagement à l'unanimité du Conseil de Paris le 13 novembre dernier pour que :

  • il y ait des fouilles préventives avant tout travaux du promoteur ;
  • soit classé Monument Historique tout le site ;
  • soient demandées la suspension, en attendant que la justice se prononce, des autorisations de travaux ;
  • soit refusé l'actuelle demande de permis de démolir.

Pour télécharger l'affiche cliquer ici

dimanche, 17 novembre 2013

Débat du Conseil de Paris

 

Les 28 minutes du débat du dernier Conseil de Paris, où il a été décidé que des fouilles archéologiques préventives seraient réalisées sur le terrain du promoteur, peuvent se voir sur Dailymotion.

 

ferme de montsouris, ferme montsouris, ferme tombe issoire, derniere ferme paris, carrieres port mahon, carrieres chemin port mahon, carrieres classees paris

vendredi, 15 novembre 2013

Le Figaro.fr

 

Hier, a été publié un article intitulé : La dernière ferme de Paris continue de semer la discorde.

On peut le lire sur le site Internet du Figaro.

jeudi, 14 novembre 2013

Les engagements votés seront-ils tenus ?

 

Le voeu de préservation du site qui a été voté à l'unanimité hier à l'Hôtel de Ville et à cette occasion l'engagement formel de Danièle Pourtaud, Adjointe au Patrimoine, que soit réalisé des fouilles préventives, seront-il respectés ?

Nous allons le savoir très rapidement, car une demande de permis de démolir est en instruction actuellement auprès de la Ville.

Quant aux fouilles préventives, seront-elles réalisées avant l'arrivée des bulldozers du promoteur ? On se souvient de la manière dont avait procédé ce dernier dans le 15e arrondissement.

Le parisien

 

ferme de montsouris, ferme montsouris, ferme tombe issoire, derniere ferme paris, carrieres port mahon, carrieres chemin port mahon, carrieres classees paris

 

Le voeu qui a été adopté à l'unanimité

 

Hier au Conseil de Paris, la délibération DU 349 concernant l'achat de 710 m² du site n'a été voté que par les seuls élus du groupe socialiste.

En revanche le voeu 55, rattaché à cette délibération, a été voté à l'unanimité, ce qui est assez rare pour le souligner.

 

Ce voeu 55 stipule :

"Que les engagements pris par le Conseil de Paris soient respectés, à savoir que :

  • le Maire du 14e arrondissement et le Maire de Paris fasse connaître, par tout moyen utile, au ministère de la Culture leur opposition à la nouvelle autorisation de travaux ;
  • que la Ville de Paris, qui est un tiers intéressé au sens de la législation sur les Monuments Historiques, demande le classement de la ferme Montsouris comme Monument Historique ;
  • qu'une modification du PLU soit engagé en vue de déclarer l'inconstructibilité du site.

Que la Mairie de Paris engage le rachat de la globalité du site et des carrières afin d'y réaliser un projet global de restauration et de valorisation du site, intégrant la réalisation d'une opération de logement social, la préservation de l'espace vert dans la cour, la réalisation d'une ferme dédiée à l'agriculture urbaine ouverte sur le quartier et la protection de la carrière de Port-Mahon.

Que la réalisation de ce projet soit faite avec toutes les parties prenantes."

 

Ces engagements seront-ils tenus ?

Une demande de permis de démolir

 

Le promoteur vient de déposer une demande de permis de démolir (PD 075 114 13 V 1002) auprès de la Ville le 7 octobre dernier.

mercredi, 13 novembre 2013

Des fouilles archéologiques préventives

 

Le Conseil de Paris vient à l'instant de voter l'achat de la parcelle de 710 m².

Comme Marie-Claire Carrère-Gée l'a souligné, pendant la séance, il n'est pas sûr que cet achat soit légal.

Toutefois, dans ce vote, il y a un motif de se réjouir. René Dutrey et Sylvain Garel ont demandé des fouille archéologiques préventives de tout le site, ce à quoi Danièle Pourtaud, Adjointe au Patrimoine, s'est engagée personnellement.

D'autre part, un voeu voté à l'unanimité demande le rachat de tout le site (2 730 m²), ainsi que sa protection au titre des Monuments Historiques et au PLU (Plan Local d'Urbanisme).

Cette discussion peut se voir sur le site de la mairie de 8h 8' 33" à 8h 36' 41".

mardi, 12 novembre 2013

Le Parisien

 

Ce matin dans le Parisien, le cabinet de Bertrand Delanoë n'hésite pas à annoncer un accord de l'exécutif parisien (EELV, PCF, PS) : "in extremis, un accord est intervenu".

 

Parisien 12 novembre 2013.jpg

 

Or, aujourd'hui à 12 h, il n'en est rien.

En effet, nous venons de joindre René Dutrey (EELV) et Paul Roussier (PCF) qui nous ont confirmé qu'aucune entente avec le cabinet de Bertrand Delanoë n'était intervenu sur ce dossier et que pour l'instant le désaccord restait total.

Conseil de Paris

 

Aujourd'hui et demain se tient le Conseil de Paris à l'Hôtel de Ville.

L'achat par la municipalité de 710 m² de la parcelle, pour une somme de 6 millions d'€, sera discutée.

L'UMP et les Verts ont déposé un voeu critique à ce sujet, demandant que le site soit préservé.

Vous pouvez suivre les débats en direct sur le site Internet de la Ville.

vendredi, 08 novembre 2013

Nouvelle autorisation de travaux

 

La Mairie de Paris vient d'annoncer la délivrance d'une nouvelle autorisation de travaux (AC 075 114 13 V 0044) par la Ministre de la Culture, Aurélie Filippetti.

Elle autorise toute l'opération immobilière de la Soferim (un immeuble de 11 étages dont 2 étages de parkings).

 

ferme de montsouris,ferme montsouris,ferme tombe issoire,derniere ferme paris,carrieres port mahon,carrieres chemin port mahon,carrieres classees paris

mercredi, 06 novembre 2013

Anne Hidalgo

 

Hier sur son blog, Anne Hidalgo a annoncé vouloir développer l'agriculture urbaine.

Nous avouons ne pas comprendre, dans ces conditions, pourquoi il faudrait abandonner à la spéculation immobilière les 2 730 m² de la Ferme de Montsouris, la dernière ferme de Paris.

mardi, 05 novembre 2013

Conseil d'arrondissement d'hier

 

Hier, s'est tenu le Conseil d'arrondissement.
Pascal Cherki, le Maire du 14e, y proposait l'achat par la Ville de seulement 710 m² du site, la Ville ne se portant pas acquéreur du Monument Historique.

Quelques minutes avant ce conseil, nous avons donné une conférence de presse, en présence de Célia Blauel, Marie-Claire Carrère-Gée, Nathalie Kosciusko-Morizet, Chantal Merchadou, Daniel Cayol, etc..
Carine Petit qui avait été également invitée par le Collectif n'est pas venue.

Le conseil a débuté quelques minutes plus tard.
La salle des mariages de la Mairie était exceptionnellement comble.
Un journaliste de M6 a demandé de filmer ce débat. Le Maire du 14e s'y est opposé formellement.
Rappelons pourtant que ces débats sont publics et donc qu'on ne peut interdire qu'ils soient filmés (article L2121-18 du Code Général des Collectivités Territoriales).

Une membre du Conseil de quartier Montsouris-Dareau, a pris la parole pour expliquer que ce dernier était très majoritairement contre cette solution.
Notre Collectif a ensuite rappelé que cet arrangement avec le promoteur ne préservait aucun élément du patrimoine, bien au contraire.

Célia Blauel a constaté que cette délibération ne respectait aucun des engagements de la Ville.
Marie-Claire Carrère-Gée a souligné que la préservation de ce site était transpartisane.
Jean-François Martins a conclu que « il y a tout pour trouver un consensus, puisque les partis, les associations, le Collectif, le Conseil de quartier sont d'accord... sauf vous Monsieur le Maire ». En regardant ce dernier, il a ajouté « il doit y avoir des raisons, la Soferim n'est pas particulièrement un promoteur fréquentable, votre prédécesseur a sorti manu militari la Soferim de la Mairie ! »
Paul Roussier a évoqué, à propos de cet achat, le « syndrome Adidas-Crédit Lyonnais ».
Daniel Cayol a regretté à l'adresse de Pascal Cherki : « Je ne comprends pas votre entêtement à faire passer une délibération, contre l'avis de tout le monde. Pierre Castagnou avait pourtant pris un engagement. »

Tous ces orateurs ont insisté sur le coût exorbitant et inexplicable de ce rachat : 6 millions d'€.
Le Maire du 14e n'a donné aucune explication sur ce montant (plus de deux fois le prix du marché).

Bien que certains adjoints socialistes ou apparentés nous ont confié leur malaise, face à ce cadeau fait au promoteur, un seul a osé voter contre : Frédéric Vuillod.
Malgré l'opposition de tous les conseillers du PCF, d'EELV, du Modem, de l'UDI et de l'UMP, cette délibération a donc été adoptée par le Conseil d'arrondissement.
L'achat, à présent va être proposé au Conseil de Paris dans une semaine.
Va-t-il, là encore, être voté de force ?